LE NIKTAMERE

1)GENERALITES

Le NIKTAMERE est un animal en voie de disparition dans son pays d'origine

il se reproduit à la vitesse de la lumière en milieu urbain et particulièrement dans les grandes villes, (Paris, Lyon, Marseille, Lille etc..)

En général ils se regroupent dans des réserves naturelles (banlieues, zone sensibles toujours avec un distributeur de billets gratuit à proximité (la C.A.F.) autrement dit la "caisse à fric".


MODE DE VIE

Le NIKTAMERE ne sort que la nuit (pour les sujets les plus jeunes), et se déplacent généralement par petit troupeaux de 5 ou 6 spécimens appelés aussi "branleurs".

Le NIKTAMERE isolé est un animal peureux et craintif, il fuit devant tout être humain de bonne constitution, toutefois il s'attaque aux femmes seules et aux personnes âgées, ainsi qu'aux enfants,à la sortie des écoles.


MOYENS DE TRANSPORT

Principalement en bus (sans ticket)

Voiture volée

Mobylette à petit guidon (plus facile pour conduire avec des menottes)

Fourgon de police avec escorte (celui-ci en dernier recours)


IDENTIFICATION

Le NIKTAMERE est très facilement reconnaissable

Très bon sprinter.

Très bon magicien (des objets divers sautent dans leurs poches lorsqu'ils passent dans certains rayons de magasin.) ceci sans qu'eux meme en soient conscients. D'où leur surprise lorsqu'ils se font attraper ! "j'ai rien fait M'sieur"

Les vetements sont usés aux coudes et aux postérieurs, c'est à dire aux endroits ou le NIKTAMERE s'appuie habituellement, quand il est dans la vie de tous les jours.

Sa tanière est facile  trouver: il suffit de suivre les boites de DVD ,les pièces détachées des mobs ou voiture (selon l'age) .

Ses cris son " Nique ta mère" , " Nique la police " , " Nique ton oncle,ta mère la pute " et autres cris incitant a la violence (attention: les taper = puni par la loi !!!! ) Espèce encore protégée par l'Etat il est donc inutile pour le moment de les chasser (encore trop facile à attraper!)

Il faut donc encore laisser l'espèce évoluer une paire d'années, et attendre que ce soit l'anarchie la plus totale et en cas extreme, le ghetto.